abhas.net
 

Jean Daoud | LAB.DATE | Bayna Ana Wa Ana Hya | Verbe et revolution | Mouakoun | Congrès de Beyrouth pour le théâtre | contact us| Home | جان ج. داود | بين أنا وأنا هي | معاقون  | احتفال رقمه مُمَثِّل | مؤتمر بيروت للمسرح   | الضبع الديمقراطي   | الهذيان في جسد امرأة كلمات  | تواصل  | أصداء تبحث عن وطن  | مختبر الدراماتورجيا التمثيل والنصوص: ورش عمل  | إستشارات  في مجال الفنون | الصفحة الرئيسية

 

 

 
 

Jean  G. Daoud
Dramaturge, formateur d’acteur, metteur en scène, chercheur
Dr. en études théâtrales et cinématographiques_ Université Paris VIII
Fondateur du Laboratoire de dramaturgie, d’actorat et de textes.
Professeur de dramaturgie et de mise en scène (Beaux-Arts II)
Chef du département de théâtre_ Université Libanaise (IBA II)
Portable: 961 3 303536
e-mail : jeandaoud@yahoo.com
jeangdaoud@abhas.net

 
     
 

Jean G. Daoud

(CURRICULUM VITAE)

 
     
I.
Dramaturge et metteur en scène des œuvres théâtrales:
 
 
1-
« Bayna Ana wa Ana Hya » (Entre moi et moi-même : elle). Les premières représentations ont été données en Tunisie (Centre culturel de Taher El Haddad, La maison de culture de Ben Arous) - Août 2005. cette pièce a été ensuite jouée à Sharja en Mai 2006, au Festival Entrecultures de Tortosa en Espagne – Octorbe 2006 et en Italie Mars 2007. Ce en outre de plusieures représentations données au Liban durant les années 2005-2007.
 
 
2-
« Mouakoun » (Liban- théâtre de Beyrouth. Avril, mai et juin 1999)
 
 
3-
« Cérémonie d’un nombre-acteur » (Liban - théâtre Saint François, juin 1988)
 
 
4-
« Haute surveillance » (tr. de Jean Genet, INBA 1981 – Paris 1981 – le petit théâtre à Beit Mery, Liban. Mai 1982)
 
 
5-
« La révolution des femmes » (Liban - Hazmieh. 1977)
 
 
6-
« Advienne que pourra » (Liban - Palais de l’Unesco 1972, Syr Dannieh, Kartaba et  Hazmieh 1976)
 
 
*
Il est aussi auteur des œuvres théâtrales: « Chito », « Moi et le Curé », « Alkirda al Zakiah », « Baëh al Hawa », « Markab Assalaça ».
 
 
 
II.
Formateur d’acteurs
 
 
1
Il a fondé le Laboratoire de dramaturgie, d’actorat et de textes à l’Université Libanaise (Faculté de lettres depuis 1986, et puis à l’Institut des Beaux-Arts depuis 1996). Ce laboratoire ouvre ses portes au public de temps à autre en vue d’une interaction expérimentale et active.
 
 
2
Il a fondé l’Atelier pédagogique qui met en valeur le rôle des techniques de la formation d’acteur dans la pédagogie créative.  Cet atelier a œuvré sur deux volets : un atelier pour enfants (1987-2001) et un autre atelier de formation de formateurs qui travail avec les professeurs.
 
 
3
Il a également dirigé des ateliers spécialisés dans la formation de l’acteur, on en cite : un atelier avec le CCF à Beyrouth, des ateleirs dans des universités privées, un atelier à Sharja – Mai 2006...
 
 
 
III.

Publications (en langue arabe):

 
 
1

« Al Dabh Eldimocrati » (L’Hyène démocratique), Beyrouth, 1998. (recueil)

 
 
2
« Al Hazayan Fi Jaçad Imra’a Kalimat » (Délire dans le corps d’une femme, verbes), Beyrouth, 1998. (recueil)
 
 
3
« Fi Makan Al A’ard Al Maçrahi… » (Le lieu De La Représentation Scénique - en quête d’une forme idéale),  Beyrouth, 2000.
 
 
4
« Bayna Ana Wa Ana Hya » (Entre moi et moi, elle), Beyrouth, 2006. (pièce de théâtre)
 
       
IV.
Réalisations :  
 

Il a réalisé des documentaires dont :

 
  1

« Le Théâtre au Liban » : Un documentaire de deux heures et demi (il a mené une enquête de deux années pour constituer les documents et achever le scénario et le tournage) présenté à la presse en 1986.

 
  2
« Un laissez-passer au CNSAD » à Paris. (Documentaire de trente six minutes sur le conservatoire national d’art dramatique à Paris – filmé et monté  à Paris) en Février
 
  3

« Cinq cent vingt deux courts documentaires sur le Liban » (portant sur l’archéologie, l’architecture Libanaise, l’écologie, les coutumes et traditions, la vie culturelle, politique, sociale, littéraire, les peintres, les écrivains tel Gibran Khalil Gibran, les hommes de théâtre libanais, histoires distinguées ou d’un certain goût…) diffusés sur la chaîne internationale hispanophone mexicaine Télévisa, (Mexique et les autres pays hispanophone).

 
  *
Comme il est l’auteur, le réalisateur et le directeur de plusieurs programmes diffusés par une radio locale, tout au long des deux années (1977 – 1978). Il a occupé la fonction du secrétaire général des programmes dans cette radio.
 
       
V.

Promoteur de festivals et d’actions artistiques et culturelles :

 
 
Il est le promoteur du Festival du théâtre et des spectacles en 1983. Il a œuvré dans le cadre du festival de théâtre scolaire avec l’organisation « Alef » tout le long de trois années.
 
  * Membre du jury dans :  
  - Festival de Quamar d’or – Liban (pour trois ans consécutifs)  
  - « Ayyam AlSharja al Masrahya » (Les jours théâtraux de Sharja) – Sharja, UAE, 2005  
  - Festival international du théâtre universitaire, Université Sultan Kabus, Oman, Mars 2007.  
       
VI.

Publications d’articles et notes de recherche (langue arabe)

 
  1

« L’essence du théâtre » (note de recherche de cent quatre-vingt cinq pages)

 
  2

« Le personnage au théâtre » (adaptation de Macbeth de Shakespeare…) où il condense la pièce en un personnage unique en vue d’une mise en scène et de poser la problématique du personnage théâtral dans l’écriture et la mise en scène (non publié).

 
  3

« Etude sur Le Faiseur de Rêves » (adapté de Cervantès)

 
  4

« Le public du théâtre au Liban ».

 
  5

« Le théâtre au Liban jusqu’en 1984 : Historique et enquête » (Etude en deux cent pages qui constitue une sorte d’historique référentiel du mouvement théâtral et des spectacles au Liban, depuis le peuplement de la côte libanaise jusqu’en 1984).

 
  6

« Les troupes du théâtre au Liban ».

 
  7

« Les salles du théâtre au Liban ».

 
  8

« Les jeunes et le volontariat au Liban » (scénario pour un documentaire sur la situation des jeunes au Liban- une grande partie de cet œuvre a été filmée).

 
  9

« Mon concept du parti politique » (non publié).

 
  10 « Echos en quête d’une patrie »  
  11 « Perspective d’une Université Libanaise ».  
  12

« Le théâtre et son rôle dans la pédagogie et la formation des créateurs » (intervention dans le cadre d’un colloque tenu par le département de psychologie à l’ Université Libanaise).

 
  13

« En quête d’une appellation du lieu de représentation ».

 
  14

« Le pouvoir de la salle du théâtre et sa soumission au pouvoir ».

 
  15

« La salle du théâtre image de la conscience sociale ».

 
  16

« L’étude de l’auteur dramatique ».

 
  17

« Les ‘‘contretemps’’ de l’acteur » (intervention dans le cadre du congrès de Beyrouth pour le théâtre 2003)

 
  18

« La formation de l’acteur : des pièges latents » (intervention dans le cadre d’un colloque au conservatoire d’art dramatique en Tunisie - 2005)

 
  19

« La Règle et l’anti-règle dans l’écriture des textes » (intervention dans le cadre du festival du théâtre expérimental au Caire – Egypte 2005)

 
  20

« La Dramaturgie de l’acteur » (intervention dans le cadre du congrès de Beyrouth pour le théâtre ; novembre 2005).

 
  21

« Fousha ou a’mmiyah : l’acteur est la langue du théâtre ». (intervention dans le cadre d’un séminaire à Sharja – UAE 2005)

 
       
VII. Tâches académiques :  
  1

Directeur du département de théâtre à l’Institut des Beaux-Arts II depuis 2002.

 
  2

Membre de la commission scientifique à l’Institut des Beaux-Arts de l’U.L. (2002-2006) et à la Faculté de l’Education l’U.L. (2000-2002).

 
  3

Membre de la commission scientifique chargée du développement des programmes de l’Institut des Beaux-Arts de l’U.L. (2004-2005).

 
  4
Membre de la commission scientifique de la Faculté de Pédagogie chargée du développement des programmes de la dite faculté (2003 et 2004).
 
  5

Il a fait partie du comité de l’établissement des programmes du master en Education Artistique à la Faculté de l’Education en l’an 2002.

 
  6

Il a participé à l’instauration du département d’Education Artistique -section théâtre, à la Faculté de Pédagogie de l’U.L., et a pris en charge la mission de coordinateur de cette spécialisation pour quatre années consécutives (1997 - 2001).

 
  7

Membre du jury des concours d’entrée au département de Théâtre et au département d’Education Artistique théâtrale _ U.L.

 
       
VIII. Professeur d’Université:  
  1

Tient en charge à l’Institut des Beaux-Arts II (depuis 1996), les cours de « Dramaturgie » et de « Mise en scène ».

 
  2

Tient en charge les cours de « La Méthodologie de la recherche », « Théories et critique » dans le cadre du diplôme des études approfondies à l’Université Saint Esprit de Kaslik.

 
  3

Tient en charge (depuis 1986) le cours de cinéma à la Faculté des lettres et sciences humaines au département de littérature française à la Faculté des Lettres et sciences humanes de l’université Libanaise

 
  4

Il a dirigé des mémoires pour l’obtention d’un DES (60 mémoires à l’institut des Beaux-Arts de L’UL) et d’un DEA (11 mémoires à l’université Saint Esprit de Kaslik.) en Art Dramatique.

 
  5
Il a été chargé du cours : « Dynamique de groupe » au département de psychologie à la Faculté des Lettres II tout le long de sept années.
 
  6

Il a été chargé des cours de : « Pédagogie et Art dramatique », « Le Théâtre et les programmes scolaires », « La Formation d’Enseignant » et ce à la Faculté de Pédagogie de l’U.L.

 
       
IX.

Jean Daoud est l’auteur et le metteur en scène de plusieurs pièces de théâtre, de recueils de poème… Il a œuvré en tant que chercheur, conférencier et formateur dans des séminaires et des congrès à travers le monde arabe. Il  est également l’auteur d’ouvrages sur le théâtre, et de notes de recherche portant sur la « pédagogie créative », les médias, les techniques de la formation d’acteur comme outil pédagogique stimulateur de la créativité, et sur le rôle du théâtre et du cinéma dans le développement de l’Homme. Il a donné conseils dans le domaine de l’architecture des salles de théâtre, et sur le développement de l’Université Libanaise et des médias. Il a dirigé plusieurs ateliers de formation des enseignants pour leur permettre de tirer profit des techniques de formation d’acteur dans l’approche pédagogique… et Il a participé à un congrès, au département de psychologie de l’Université Libanaise, ayant comme thème « Quelle école voulons-nous ? », pour proposer les techniques de la formation d’acteur comme voie à la « pédagogie créative ». Il a dirigé également plusieurs ateliers qui mettent les techniques de formation d’acteur au service des formateurs, des animateurs des mouvements de la non-violence – en collaboration avec le comité libanais des droits civils et un comité espagnol de la non-violence. Il a lancé et organisé le Festival du Théâtre et des spectacles (Liban 1982). Il a lancé et organisé le Congrès de Beyrouth pour le Théâtre (Décembre 2003) et a été chargé des fonctions du secrétaire général. Une deuxième session de ce Congrès s’est tenue en Novembre 2005 sous le titre : « L’Acteur : concepts, techniques, formation et témoignages ». Il est le fondateur de l’atelier de dramaturgie, d'actorat et de textes (1986_ ).

 
       
X. Etudes  
  *

Doctorat en études théâtrales et cinématographiques (Université Paris VIII, France, 1985).

 
  *

Diplôme d’études supérieures en art dramatique de l’Institut des Beaux-Arts, Université Libanaise, 1981 (il a également suivi deux années d’études en Mathématiques, Physique et Chimie à la Faculté des Sciences avant d’opter aux études d’art dramatique en 1977).

 
     
       
   

Beyrouth, Juillet 2007

       
 
 
Copyright © 2007 - All rights reserved